Former un citoyen sain

Auteurs

n1c0 

Élever le niveau démographique et avoir des enfants sains prêts à intégrer les forces de l'ordre constituent les deux grandes préoccupations de la IIIème Répuplique. L'EP est pris en otage par cette politique hygiéniste. Dès lors apparaît une véritable "médicalisation de l'EP" (J. Thibault, 1972) . L'éducation du corps prime sur la formation du citoyen. Ou dans d'autres termes, la formation du citoyen se réduit à former des écoliers en bonne santé. Ces préoccupations vont évoluer en EP en fonction de l'évolution des représentations du corps en vigueur dans les milieux scientifiques. Particulièrement jusqu'aux années 1920, l'EP consiste principalement à faire bien fonctionner la "machine biomécanique" (Parlebas, 1965). Pour y parvenir, la méthode en EP qui fut retenue est la méthode suédoise du docteur Tissié. La leçon consiste à placer les élèves de façon ordonnée et de réaliser des mouvements analytiques, dosés et maîtrisés (T.Travaillot, 2000): circumduction de la nuque, flexion de la jambe, extension du bras... D'ailleurs c'est bien cette méthode qui fut retenue dans les textes officiels comme le manuel d'exercices physiques et de jeux scolaires de 1891, ou encore le règlement de 1914 et particulièrement les Instructions officielles de 1959.

Dissertation / Partie / Argument