Primauté de l'éducation de la personne dans les textes officiels

Auteurs

n1c0 

Dans l'introduction du texte collège de 1985, il est noté que "l'EPS participe au développement de la personnalité de l'élève". La finalité de celle-ci est de "développer les capacité motrices de l'élève". Si l'EPS contribue avant tout à "développer les capacités motrices", la finalité est "de contribuer au développement de l'élève, à son équilibre". Il vise en en dernier l'éducation de la personne pour mieux "se situer au niveau social et professionnel". Un des objectifs du programme collège de 1986 est de "se connaître" et "connaître les autres". La finalité est de développer la personnalité de l'élève et non l'une ou l'autre de ses qualités. L'éducation est d'abord globale est porte sur la personne entière. D'ailleurs aussi bien l'enseignement que l'évaluation porte sur toutes les dimensions de l'élève: "le champ moteur", "le champ cognitif" et le "champ affectif". L'enseignement est varié par une programmation diverses des activités physiques et sportives. 7 familles d'activités sont proposées en collège et au lycée, au professeur de choisir une activité parmi elles pour viser un développement équilibrée de l'individu. Ce qui marque véritablement ce basculement officiel d'une dualité de l'éducation des corps et de la formation du citoyen à l'éducation de la personne est sans doute l'utilisation du concept de compétence. La compétence est la capacité à mobiliser correctement ses ressources pour être efficace dans un domaine social d'activité. C'est l'alliance de ses différentes ressources qui vont permettre véritablement à répondre efficacement à une situation donnée en EPS. Cette terminologie va perdurer et être de plus en plus importante dans les textes programmes qui vont suivre. Les programme de 1996-1998 sur le collège décline la compétence en "compétence spécifique", "compétence propre" et "compétence générale". Le programme collège actuelle du 28 août 2008 la décline en "compétence propre" et "compétences méthodologiques et sociales". La "compétence propre" correspond particulièrement aux capacités que doit acquérir l'élève dans tel ou tel APSA. Alors que les CMS correspondent davantage aux "connaissances et attitudes" de la compétence. Les concepts d'éducation au corps et à la formation du citoyen se fondent au sein de ce concept de compétence. La compétence est multifactorielle est relève aussi bien de la santé, de la technique, de la citoyenneté, des connaissances propres à l'activités... Faire acquérir des compétences c'est bien plus que former un citoyen ou éduquer son corps, c'est éduquer la personne. L'évaluation est de la même manière centré sur la compétence. Ainsi les enseignants d'EPS évaluent aussi bien la performance que les connaissances théoriques (règlement, vocabulaire spécifique), les progrès, les stratégies envisagées, la communication, l'investissement, le coaching autant de données qui sont inférées et non prélevées. L'évaluation tente d'apprécier les différents facteurs de la compétence dans une APSA. Ce changement de paradigme au niveau des contenus d'enseignement et de l'évaluation montre que ces textes marque l’avènement de la compétence dans cette discipline (comme c'est d'ailleurs le cas dans les autres disciplines) et par conséquent l'éducation de la personne.

Dissertation / Partie / Argument