Introduction

Auteurs

n1c0 

L’école a une double mission vis à vis de la santé des élèves. La première est le suivi des élèves qui comprend des bilans de santé assurés par les personnels de santé de l'Éducation nationale (médecins et infirmières scolaires). La seconde concerne l'éducation à la santé. Elle est du ressort de l’ensemble de la communauté éducative. Il associe les parents et les partenaires de l'Éducation nationale. L'Éducation Physique et Sportive, discipline scolaire qui enseigne les pratiques corporelles, joue un rôle majeur dans celle-ci. Parmi ses missions qui se veulent sanitaire, il y a enseigner une certaine hygiène de vie, prévenir des conduites à risque, responsabiliser les élèves face aux risques et promouvoir les activités physiques et sportives. Claude Pineau montre que l'EPS est une discipline d’enseignement qui permet d'acquérir une certaine culture des activités physique et sportives mais aussi et surtout elle vise « l’acquisition de connaissances et la construction et savoir permettant la gestion de la vie physique aux différents âges de son existence » (Introduction à une didactique de l’EP Dossier EPS n°8, 1990). Dès lors, la santé est une finalité importante de cette discipline. De quelle définition de la santé nous référons-nous? En 1946, l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) la définit comme « un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d'infirmité ». Nous verrons que la définition de la santé évoluera au fil de notre devoir. Le sujet interroge la lisibilité de cet objectif au sein de cette discipline d'enseignement. Dans ce devoir, nous retenons deux facteurs de lisibilité de la santé en EPS. Le premier est celui des textes officiels. Plus la santé a de poids dans ceux-ci, plus cet objectif devrait être important pour les enseignants d'EPS. Le second concerne la lisibilité de cet objectif pour les élèves. Elle concerne la place de celle-ci dans la leçon présentée. Elle est liée à l'interprétation de cet objectif dans les textes officiels par les enseignants d'EPS. Nous verrons le lien qu'entretient ces deux facteurs avec les enjeux sanitaires de la société. De quelle manière a évoluée la définition de la santé? Quelle est la lisibilité de l'objectif sanitaire pour les enseignants d'EPS (textes officiels) et les élèves (la leçon)? Celle lisibilité est-elle toujours une réponse aux préoccupations sanitaires de la société? Comment a évolué le poids et la nature de cet objectif sanitaire pour ces différents acteurs? L'objectif de la santé est-elle première en terme de finalités ou d'objectifs en EP? Enfin, est-ce que cette préoccupation sanitaire en EP n'est-elle pas aussi un moyen pour légitimer cette discipline scolaire?
Nous tenterons de démontrer que l’EP s'est toujours préoccupée de la santé et que sa lisibilité s'est faite dans un objectif de légitimation de la discipline. La lisibilité de cet objectif sanitaire en EPS a évolué en fonction des préoccupations sanitaires de la société. Elle était première des années 1945 jusqu'aux années 1950 pour répondre particulièrement aux conséquences causés par la deuxième guerre. Les textes officiels se caractérisent par une éducation sanitaire normative. Des années 1960 aux années 1980, la lisibilité de cet objectif était secondaire, derrière celle du sport. Des années 1980 à nos jours, la lisibilité de cet objectif s'est affirmé et s'est complexifié pour répondre à de nouvelles préoccupations sanitaires de la société. Pour répondre à cette problématique nous retiendrons trois analyseurs: les textes officiels (curriculum prescrit), la leçon (curriculum réel) et les enjeux de la société.

Retour à la dissertation